L’huile d’olive peut-elle être congelée ?

Plus qu’un simple condiment, véritable fierté de notre tradition agroalimentaire, l’huile d’olive est un ingrédient essentiel de la cuisine méditerranéenne et au-delà. Élixir de vie, riche en substances bénéfiques, amie du cœur et antioxydant naturel, l’huile d’olive est une alliée précieuse de notre santé et, du nord au sud, elle rehausse et embellit tout type de préparation et de recette.

Fruité, amer ou épicé, vierge ou extra vierge, nous allons voir aujourd’hui si et comment il peut être conservé longtemps en le congelant. L’huile d’olive est, à toutes fins utiles, l’un de ces produits qui, bien qu’ayant une très longue durée de conservation en soi, peut résister aux basses températures tout en conservant intacts son arôme, son goût, son parfum et, surtout, ses propriétés nutritionnelles : le secret, comme toujours, est de suivre quelques règles simples pour ne pas se tromper. Que se passe-t-il si on congèle l’huile d’olive ? Comment dégivrer l’huile ? Qu’est-ce qui change une fois qu’il est décongelé ? Voici tout ce que vous devez savoir.

L’huile d’olive peut-elle être conservée au congélateur ?

Vous avez acheté de grandes quantités d’huile d’olive de bonne qualité et vous craignez qu’elle se dégrade avec le temps et perde ses qualités ? Commençons par dire que l’huile d’olive peut être congelée sans aucun risque et conservée longtemps au congélateur en gardant intactes non seulement son goût mais aussi ses propriétés nutritionnelles. Comment faire ? Il suffit de le placer dans le congélateur, rien de plus simple, de cette manière nous pouvons le conserver même pendant plus de six mois.

La première chose que l’on remarque en mettant la bouteille en verre au congélateur est que le liquide devient particulièrement visqueux et de couleur opaque : rien à craindre, bien qu’elle ne contienne pas d’eau l’huile aura naturellement tendance à se solidifier en raison de la présence de la partie grasse, mais cette étape n’implique aucun risque de détérioration.

Et quand on le décongèle ? Une fois sortie du congélateur, on remarque rapidement qu’un dépôt visqueux se forme au fond de la bouteille : là encore, notre huile est en parfaite santé. Le dépôt sur le fond est en effet la conséquence directe de la rupture des liens entre la masse graisseuse et les substances phénoliques riches en antioxydants.

Une fois décongelée, l’huile conserve parfaitement ses propriétés : elle peut toutefois augmenter légèrement de volume et être plus sensible à l’oxydation en raison de la dissolution des substances phénoliques. Pour éviter que l’huile ne s’oxyde et ne rancisse, il suffit de la transvaser dans des bouteilles et récipients plus petits et bien remplis pour éviter la présence d’une trop grande quantité d’oxygène responsable de l’oxydation, et de la conserver dans un endroit chaud non exposé à la lumière directe.

Comment conserver l’huile d’olive ?

L’huile d’olive est un ingrédient essentiel mais délicat, et la conserver de la bonne manière peut vraiment faire la différence. Comment faire ? La première chose à savoir est ce qu’il faut éviter : les principaux ennemis de l’huile sont en fait la lumière et la chaleur, qui sont responsables du processus d’oxydation et de rancissement. Il existe plusieurs astuces auxquelles il faut faire attention afin de stocker l’huile correctement et pendant longtemps :

  • Récipient : il est préférable de conserver l’huile dans une bouteille sombre (mieux si elle est noire) et strictement en verre ; l’étain est bon pour le transport, mais pas pour la consommation et l’utilisation quotidiennes.
  • Où : un endroit frais et sec, loin des sources de chaleur, un garde-manger ou un placard fera très bien l’affaire. Il est absolument déconseillé de laisser l’huile dans le réfrigérateur ou, pire, près de la cuisinière.
  • Pots à huile : beaux à regarder et incroyablement utiles, les pots à huile peuvent nous aider à stocker l’huile sans l’exposer à la lumière et à la chaleur. La meilleure taille ? Si vous le pouvez, choisissez un bocal à huile d’une contenance de 250 ml ou d’un demi-litre au maximum.
  • Bouchon : appelé anti-fuite, anti-fraude ou anti-remplissage, il a été créé pour éviter que les bouteilles dans les lieux publics ne soient remplies avec des types autres que ceux figurant sur l’étiquette, mais il permet également, à la maison, de laisser passer très peu d’air et de préserver les propriétés de l’huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.